Duplicate entry '76771' for key 'PRIMARY'Duplicate entry '76772' for key 'PRIMARY'Duplicate entry '76773' for key 'PRIMARY'Duplicate entry '76774' for key 'PRIMARY'Duplicate entry '76775' for key 'PRIMARY'


L’environnement

 

Accès directs

ARCOR V

ARCOR DT

 

ARCOR N

ARCOR CS

 

Téléchargement / Ressources

 

L’environnement

Les traitements CLIN font intervenir des sels de Nitrocarburation (de remplissage et de régénération chimique), et des sels de passivation qui portés à température deviennent liquides.
 
Les sels utilisés pour les traitements CLIN ne contiennent aucune trace de cyanure. Ils sont constitués de sels minéraux alcalins (carbonates, cyanates), et ne sont donc nullement concernés par le règlement REACH, ni par la directive SEVESO.
 
Il est donc facile et rapide, grâce aux équipements de production associés, d’obtenir les autorisations locales (en EU ou hors EU) pour la création d’un site de production offrant les traitements CLIN en prestation.
 
En complément, soutenue par le conseil Allemand de la recherche, une étude sur l’impact écologique des différents procédés de Nitrocarburation a été publiée en 2011 par l’Université de Bremen (Allemagne), favorisant les procédés CLIN face aux procédés de Nitrocarburation par voie gazeuse.
 
Cette étude évalue l’impact écologique et sanitaire, de différents procédés de Nitrocarburation, en prenant en considération l’énergie consommée, les émissions et déchets créés, sur une production annuelle de 1390 tonnes de vilebrequins.
L’image de la Nitruration en bain de sel, diffusée par nos nombreux concurrents proposant des procédés par voie gazeuse, n’est donc pas justifiée et reste infondée.
 
Les traitements CLIN ont devant eux un beau futur, comme le prouve notre constante croissance tant en EU que hors EU.